Dernière minute
Accueil » A la une » Iris Tyris pneus: première opération d’export vers l’Espagne

Iris Tyris pneus: première opération d’export vers l’Espagne

Trois mois à peine après le lancement de ses activités, le fabricant algérien de pneus Iris Tyris vient d’effectuer sa première opération d’exportation vers l’Espagne, a-t-on appris auprès de responsables de la filiale du groupe Iris.

Un premier lot de pneus fabriqué dans l’usine de Sétif a été expédié vers ce pays au profit d’un partenaire qui intervient dans plusieurs marchés européens, nous a-t-on précisé.

Cette opération était attendue, sachant que le plan de développement de l’entreprises  incluait le volet exploration pour un  méga-complexe conçu et monté selon les standards européens, sous escorte de savoir-faire allemand, finlandais ou encore italien.

En effet, lors d’une visite presse, en juillet dernier, les responsable du complexe Iris Tyris avec annoncé leurs ambitions d’exporter du premier pneu algérien. En plus de compter sur un marché local porteur pour la seconde monte à travers les réseaux des distributeurs de pneus, grossistes, détaillants et le marché grand public,  mais aussi sur des partenariats avec les usines d’assemblage automobile installées en Algérie, le groupe Iris a mis le cap sur les marchés d’outre-mer pour y vendre une partie des pneus fabriqués dans la capitale des Hauts Plateaux. « Une partie de la production du complexe sera dirigée à l’exportation avec un taux de 50 % durant les 5 années à venir », nous avait-on alors précisé.

Pour y arriver Iris Tyris capitalise, entre autres, sur des manifestations internationales dédiées aux pneumatiques où il peut faire connaître la qualité de son produit. Ainsi, après avoir pris part, en juin dernier, à la foire Automechanika à Dubaï, puis à la Citexpo Shangai, en août,  le manufacturier algérien prépare actuellement sa participation au Sema Show Las Vegas USA,  au mois de novembre prochain.

Ces participations seront suivies par d’autres sorties extra-muros  à travers lesquelles Iris espère « décrocher des contrats à l’international et de présenter le pneu 100% algérien dans des évènements incontournables » font savoir nos interlocuteurs.

Véritable joyau industriel où la technologie trouve pleinement son compte, le  complexe Iris Tyris a nécessité un  investissement de 18 milliards de dinars pour sa première phase de production, selon son DG adjoint du groupe Iris, Djamel Guidoum. Cette phase concerne une production estimée à  2 millions de pneus légers, utilitaires et semi-lourds par an. Suivra une seconde phase quoi portera sur une capacité de 4,5 millions de pneus, alors que la troisième phase de production concernera l’introduction du pneu lourd avec une capacité annuelle de 400 000 unités, a expliquera le même responsable.