ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

26/03/2011
Salon de l’automobile d’Alger : Vitrine grandeur stands du marché algérien

Par Lyès Ibalitène

S’il fallait trouver une image synthèse du marché algérien de l’automobile, c’est sans doute au salon de l’automobile d’Alger qu’on irait la chercher.
Véritable vitrine grandeur stands de ce qui se fait toute l’année autour de la relation concessionnaires – clientèle, le salon d’Alger a encore conforté une énième fois ce rôle qui est le sien, à l’occasion d’une quatorzième édition qui aura drainé le public des grands jours du palais des expositions. Pour visiter et pour découvrir des nouveautés certes, mais surtout pour acheter dans de nombreux cas. Et à ce niveau, la manifestation des pins maritimes aura de nouveau plaidé en faveur de la hiérarchie du marché, mettant au devant les marques qui dominent ce même marché. Autrement dit, ce sont les concessionnaires qui vendent le plus durant toute l’année qui ont encore vendu le plus durant ce salon. Sans surprise aucune. Et il n y a qu’a constater l’affluence et l’ambiance qui a régné dans le stand de Renault, Toyota, Peugeot Hyundai, Chevrolet ou encore la marque montante Citroën pour déduire qu’en termes de ventes, ce sont ces marques qui ont comptabilisé l’essentiel des facturations durant cette 14ème édition du salon de l’automobile d’Alger.
Comme quoi, ce n’est pas le salon de l’automobile qui fait le marché, mais plutôt l’inverse.

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.