Dernière minute
Accueil » Actualité » Travaux publics: la réalisation de nouveaux échangeurs requiert des « études approfondies »

Travaux publics: la réalisation de nouveaux échangeurs requiert des « études approfondies »

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelaghni Zaalane a affirmé que la réalisation des stations de péage au niveau de l’autoroute est-ouest se faisait en fonction du nombre d’échangeurs exploités, lesquels relient plusieurs wilayas et régions à cette autoroute, indiquant que la réalisation de nouveaux échangeurs requérait des études techniques et financières « approfondies ».

En réponse aux questions orales lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Zaalane a précisé que la conception de ces échangeurs et la définition des sites devant les abriter étaient examinées par les wilayas concernées afin de les classer « définitivement ». Il a été décidé, donc, de réaliser 48 échangeurs au niveau de l’autoroute est-ouest, a poursuivi le ministre.

Les autorités concernées sont appelées à respecter une distance minimale entre échangeurs allant de 20 à 30 km avant de définir les sites devant les abriter.

Dans ce contexte, le ministre a promis d’examiner les nouvelles demandes de réalisation d’échangeurs, en fonction du nombre des stations de péage en cours de réalisation, pour éviter tout retard.

Le ministre a fait état, également, « de nombreuses demandes pour la réalisation d’échangeurs, sachant que les structures réalisées jusque-là sont programmées en fonction des stations de péage », citant « la proposition de réaliser un échangeur reliant la route nationale (RN) 106 à l’autoroute est-ouest au niveau de la région « Zouita », proposition à examiner en concertation avec les autorités locales, en sus des demandes d’autres wilayas ».