Accueil » Actualité » Peugeot Citroën Production Algérie : En attendant l’usine en 2020, les premières 208 assemblées à l’académie

Peugeot Citroën Production Algérie : En attendant l’usine en 2020, les premières 208 assemblées à l’académie

L’usine Peugeot Citroën Production Algérie (PCPA) ne sera opérationnelle que durant le premier semestre 2020, a annoncé mercredi dernier le directeur du projet Hamid Mezaib, lors d’une conférence de presse. Initialement prévue pour l’année en cours, l’entame des activités dans cette usine devra donc attendre un peu plus.

Et pour cause, la délocalisation, en août dernier, du terrain du site PCPA vers la zone de Tafroui, dans la wilaya d’Oran, en remplacement de la zone d’El Hamoul, dans la commune d’El Kerma, et ce, suite à la décision de la justice d’annuler la procédure d’attribution du terrain d’El Hamoul à PCPA contre le gré de ses propriétaires. Ces derniers ont fait valoir la vocation agricole du terrain attribué et ont fini par avoir gain de cause auprès des autorités judiciaires compétentes.
Mercredi, deux décrets relatifs au déclassement de parcelles de terres agricoles au profit de projets industriels ont été adoptés par le Conseil des ministres.
« La première parcelle concernée est d’une superficie de 120 hectares, située dans la commune de Tafraoui (wilaya d’Oran). « Elle est destinée à la réalisation d’une usine de montage de véhicules par la société Peugeot avec deux partenaires locaux majoritaires pour un investissement de 16,4 milliards de dinars et qui générera un millier d’emplois directs sur le site industriel, et 4 000 emplois indirects dans la région », indique le document adopté.
Le déménagement du projet PCPA dans une nouvelle zone oblige donc les parties impliquées dans le projet à reconsidérer leur plan de construction et d’aménagement du site en prenant en considération les caractéristiques de la parcelle de terrain qui leur a été octroyée à Tafraoui. Mais en attendant 2020, PCPA compte déjà mettre en branle ses activités en exploitant son académie, opérationnelle depuis le mois de juillet dernier, pour former des Algériens dans le domaine de l’assemblage automobile et amorcer cette activité dans cette même académie, avec l’objectif de conserver le contact avec la clientèle algérienne qui ne trouve plus aucun modèle Peugeot ou Citroën à acquérir depuis plus de deux années. « Nous allons mettre en place notre académie de formation pour prendre en charge les futurs employés de l’usine PCPA et entamer l’assemblage à quantités réduites sur place pour essayer de répondre à une partie de la demande de nos clients et de notre réseau qui est resté près de trois années sans activités », avait déjà déclaré le directeur Afrique et Moyen-Orient du groupe PSA, Jean-Christophe Quémard. Et aujourd’hui, ce sont les premières unités de la 208 assemblées à l’académie de Peugeot Algérie qui font leur apparition, dans une finition TechVision 1.6 HDi de 92 chevaux affichée à 2 699 000 DA. La citadine a été présentée à la presse mercredi en prévision du début des inscriptions des clients intéressés, à partir de demain 30 septembre, alors que l’ouverture des commandes se fera le 15 octobre, et les premières livraisons auront lieu en novembre, a indiqué le directeur général de Peugeot Algérie, Fayçal Hamia. Pour rappel, un protocole d’accord portant sur la création de la société PCPA avait été signé en novembre 2017. L’entame de l’activité d’assemblage avait alors été annoncée pour cette année 2018. « L’usine Peugeot, qui sera installée à Oran, fabriquera son premier véhicule au cours de l’année prochaine. La capacité totale de cette usine sera de 75 000 unités/an à terme », avait indiqué Jean-Christophe Quémard.

In Reporters

Un commentaire

  1. J’ai pas bien compris !

    Une voiture qui va être montée dans une école de formation ??

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*