Avec commentaire

Interviews

19/06/2011
Pierre Labbe, DG de Diamal
« La nouvelle Sail est avant tout une vraie Chevrolet»

Propos recueillis par Lyès Ibalitène

 M. Labbé, peut-on savoir quels sont les critères qui ont poussé Diamal à introduire la nouvelle Chevrolet Sail sur le marché algérien ?

La Stratégie de Diamal consiste à observer le marché, à évaluer la demande des clients et à y répondre de la meilleure manière possible. A partir de là, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait une demande pour des véhicules nouveaux, surs, innovants et accessibles. La Sail répondait pleinement à ces critères. Nous avons donc pris la décision de la lancer à l’occasion du Salon d’Alger de mars 2011.

Les composants de la nouvelle Sail sont conformes aux normes de qualité de GM. C’est un véhicule économique, dynamique et sûr. La Sail est avant tout une vraie Chevrolet.

A travers la même étude que nous avons consacrée au marché, nous avons constaté qu’il y avait également une demande pour des véhicules plus classiques, bien ancrés dans le paysage National. C’est le cas de l’Aveo 4 portes que nous avons décidé de conserver jusqu’en 2015 dans ses finitions Elegance+, proposée avec climatisation et double airbag, et Exclusive, qui propose en plus l’ABS, les jantes aluminium et le toit ouvrant.

Il est peut être utile de préciser que cette approche n’est pas propre à Diamal et qu’on la retrouve chez d’autres concessionnaires.

Qu’en est-il des débuts commerciaux de la nouvelle Sail ?

Depuis l'introduction de la Sail en mars dernier, nous en avons vendues 2500 sur les mois de mars, avril et mai. Nous étions partis sur une estimation de 500 Sail par mois et nous en avons vendu le double. Ceci prouve que la nouvelle Sail a rapidement séduit le public qui l’a découverte durant le dernier salon de l’automobile d'Alger. C’est un véhicule moderne. Vous venez de visiter l’usine GM qui fabrique la nouvelle Sail et vous avez eu à constater de visu qu’il s’agit d’une usine très moderne qui n’a rien à envier aux standards européens.

Jamais la gamme Chevrolet distribuée en Algérie n’avait été aussi diversifiée et étoffée que durant ces derniers mois, en attendant d’autres modèles pour le second semestre 2011. Votre offensive est manifestement loin d’être un vain souhait…

Diamal est une entreprise qui s’est faite une réputation de sérieux. Notre mission est d’aller chercher les modèles les plus adaptés au marché algérien. C’est une démarche qui s’applique à toutes les marques que nous commercialisons, et dans le cas précis de Chevrolet, nous irons cherchez les voitures là où elles sont produites : en Chine, au Japon, en Thaïlande, en Corée ou en Europe.

Le marché Algérien est important pour GM, et dans ce sens, ce constructeur est attentif à nos doléances. Pour preuve, nous avons réussi à garder l’Aveo jusqu’en 2015, alors que nous devions nous en séparer fin 2011.

Vous remarquerez aussi qu’à travers cette offensive produit, entamée en 2010, Diamal s’est débarrassée du statut d’entreprise mono produit dépendant de la seule Aveo et tend à évoluer vers une stratégie multi produits avec un positionnement en harmonie avec le marché pour chacune des marques que nous représentons.

 

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.