ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

25/11/2010
Renault Latitude 2.0 dCi-150 ch
De l’espace à partager dans le confort




Par Lyès Ibalitène


Lors du lancement de la Latitude, début de septembre dernier, les signes de fierté manifestés par l’ensemble du staff dirigeant de Renault Algérie n’étaient assurément pas de trop. Bien au contraire, les raisons étaient nombreuses pour convertir cette soirée ramadhanesque en moments intenses d’émotions à partager avec la presse conviée alors à découvrir la nouvelle berline haut de gamme au losange. De ces raisons, nous pouvons toujours (re) citer) au moins deux. Primo : la Latitude venait de débarquer en Algérie moins d’une semaine après sa présentation en première mondiale au salon de l’automobile de Moscou (25 – 29 août), et le marché algérien était le premier à accueillir ce véhicule après la Corée du Sud, son pays de production où elle est badgée Samsung SM5. Secundo, avec ce modèle, la gamme Renault Algérie intègre, enfin, le tricorps à coffre qui réalise de bien meilleurs volumes de ventes sur le marché algérien que le tricorps à hayon.

Grande au profil bien équilibré

Nous avions découvert la Latitude en soirée, sous les projecteurs du Sheraton Club des pins, et nous voici cette fois-ci en train de la redécouvrir en plein jour sous le ciel algérois. De plus près que jamais,  à l’occasion de son premier essai presse en Algérie. Première confirmation: notre véhicule assume d’emblée son segment de grande berline statutaire par des dimensions généreuse : 4,89 m de longueur, 1,83 de largeur et 1,49 m de hauteur : le tout versé au compte d’une silhouette racée et élégante, avec une valeur ajoutée qui se décline en éléments chromés, dont la grande arche qui encadre la surface vitrée. Une grande berline au profil bien équilibré (mieux que Laguna) grâce à une empattement de 2,76 m et des porte-à-faux avant de 1,025 m et arrière de 1,10 m et un gabarit mis en valeur par une touche de modernisme, avec des projecteurs bi-xénon adaptatifs et directionnels qui dessinent les contours marqués de la calandre chromée, alors qu’à l’arrière, ce modernisme est encore plus accru grâce à la signature lumineuse qui utilise la technologie LED en complément de l’éclairage traditionnel.

Salah, 190 cm et 115 kg, confirme

Cette sensation d’immensité que dégage la Latitude de l’extérieur est encore plus manifeste à l’intérieur du véhicule. Dès que vous ouvrez la portière, vous êtes plongés dans un habitacle hospitalier par l’espace qu’il offre au conducteur et aux passagers, et aussi par les éléments de confort qu’il met à leur disposition. Du luxe « première classe », comme on insiste à le préciser chez Renault, hérité de la Laguna, avec une planche de bord « aérienne » aux lignes pures et tendues que souligne une baguette décorative. L’expression de cette planche de bord doit beaucoup au dessin original de la large console centrale qui regroupe, avec le volant, les commandes centrales, faisant que ces dernières vous tombent sous la main.
Mais vous ne serez jamais le seul à être à l’aise à bord de la Latitude, et notre ami et gaillard Salah Slimani vous le confirmera photos à l’appui, lui qui trouve rarement espace à la mesure de ses 190 cm et 115 kilos. C’est que la grande berline de Renault a l’habitacle grand comme un cœur, apte à accueillir cinq passagers de gabarit dans un confort total. El lorsque vous retrouvez seul dans cette « première classe », il vous prend vite l’impression que vous êtes dans une immense maison dont le luxe mérite d’être partagé. Oui, la latitude c’est aussi cela. C’est surtout cela ! De l’espace à partager, dans une ambiance haut de gamme faite de matériaux de qualité,  comme ces éléments qui se déclinent en poignées de porte, cerclage des compteurs et  pommeau du levier de vitesse. Et si, vous optez pour l’option toit ouvrant en verre panoramique, vous gagnerez une ouverture lumineuse supplémentaire de 4 624 cm2 qui rajoutera des sensations d’espace à votre habitacle. A l’arrière, la forme généreuse de la malle donne droit à un volume de coffre au meilleur niveau du segment avec 477 litres.

La routière aime les grands espaces

Grande, la Latitude préfère naturellement les grands espaces pour assumer sa vocation de routière et faire montre d’une tenue de route rassurante, avec, en sus, une stabilité et une précision de châssis issu de l’alliance Renault – Nissan, avec un train avant de la Laguna et un train arrière de la Tinea. L’union faisant la force, les irrégularités de la route sont bien filtrées, permettant ainsi d’isoler les vibrations.
Sur route bien dégagée et autoroute, notre véhicule se classe nettement au dessus de la moyenne, et le confort de suspension est évident. Il le devient naturellement moins en milieu urbain, notamment dans des villes comme Alger où une grande voiture a de la peine à évoluer et à se frayer un chemin face aux milles et unes embûches des routes étroites, des chaussées dénaturées et de la loi des chauffards, pour n’énumérer que cette petite liste de désagréments.

Répétons-nous,  c’est sur voies dégagées que la Latitude met en valeur maximale ses aptitudes de voiture à avaler le bitume. Et ce n’est pas le 2.0 dCi de 150 ch qui va s’en priver. Associé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, il prouve encore une fois son efficacité et son dynamisme au profit des grands gabarits en quête de puissance pour mieux se mouvoir.

Agréable...

Conduire la Renault Latitude est une mission agréable, la conduire en profitant de son offre équipements, c’est encore plus agréable. Sur la finition Privilège, nous avons eu droit à la totale, dont notamment le climatiseur régulé tri-zone, le purificateur d’air, la Radio CD MP3 R2 Bose Premium+CBOX, le rétroviseur intérieur électrochrome, l’aide au parking avant, la sellerie cuir beige, les sièges avant électriques chauffants et, cerise sur le gâteau, les sièges avant électrique Relax à mémoire pour le conducteur et manuel pour le passager ainsi que le toit ouvrant panoramique. Ces deux derniers équipements sont en options sur toutes les finitions.

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.