Avec commentaire

Actualité

06/03/2018
Usine Renault Trucks en Algérie : un plan d’intégration local spécifique à l’Algérie

M. Georges Haidar, Directeur Général de Renault Trucks Algérie et M. Johan Marchner, Senior Vice Président des Achats du groupe Volvo, ont participés, les 5 et 6 mars 2018, aux Journées Techniques sur la Sous-traitance Véhicule (JTSV Algérie) organisées par le ministère de l’Industrie et des Mines.

Cette participation s’inscrit dans une démarche en ligne avec les objectifs stratégiques des autorités algériennes en matière de production nationale et d’intégration des produits locaux.

La sous-traitance représente une activité déterminante pour la compétitivité de l’économie algérienne qui nécessite le développement de relations de sous-traitance harmonieuses et équilibrées. C’est ainsi que la direction des achats du groupe Volvo active à développer un plan d’intégration local spécifique à l’Algérie en ligne avec les exigences du cahier des charges relatif au montage et à la production automobile. Cette stratégie d’intégration repose sur la prise en compte de fournisseurs stratégiques et sur une étude spécifique pour cartographier des fournisseurs potentiels, qu’il s’agisse de fournisseurs locaux déjà installés ou bien de fournisseurs susceptibles d’investir spécifiquement en Algérie. Cela afin d’encourager le développement de partenariats entre entreprises de sous-traitance et en stimulant le marché de la sous-traitance. La sélection des fournisseurs, présentant les caractéristiques conformes aux exigences du groupe Volvo, est un élément clé pour répondre aux opportunités d’exportation. Préparer et soutenir les sous-traitants à l’industrialisation en cours constitue donc un des axes prioritaires de la politique d’entreprise de Renault Trucks.

De plus, fort de son expérience mondiales en opérations de type CKD sur tous les continents, le groupe Volvo souhaite renforcer et pérenniser sa présence en Algérie, sur le long terme, en mettant à profit son expertise.

Pour rappel, Soprov, qui assemblera les camions Renault et Volvo, permettra la création d’environ 300 emplois, dont 200 emplois directs et 100 emplois indirects et sera structurée de manière à répondre aux impératifs du marché algérien et à l’environnement concurrentiel. La première phase de recrutement des opérateurs de l’usine sera très prochainement lancée et les futurs employés seront formés notamment aux technologies de Renault Trucks . La mise en place d’une école des métiers dédiée à leur formation est également prévue. Cette école profitera également aux effectifs des distributeurs partenaires en charge du servie après-vente.

Communiqué Renault Trucks Algérie


Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.