ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

12/09/2017
PSA/Pollution diesel: Tavares dément toute fraude


Le patron de PSA Carlos Tavares a démenti mardi toute tromperie de son groupe pour masquer la pollution de ses moteurs diesel, un soupçon avancé par la répression des fraudes dans un rapport rendu public vendredi.

« Nous ne pouvons pas (...) considérer que l'ensemble de l'industrie automobile est en situation d'illégalité », a déclaré M. Tavares à des journalistes en marge du salon automobile de Francfort (Allemagne).

La répression des fraudes soupçonne PSA (marques Peugeot, Citroën et DS) de « stratégie frauduleuse » pour faire passer les tests antipollution à ses moteurs diesel en France, dans un rapport dévoilé vendredi par le journal Le Monde.

Ce texte est l'une des bases de l'ouverture en avril dernier d'une information judiciaire pour « tromperie » par le parquet de Paris.

M. Tavares a rappelé qu'en mai dernier, des tests menés sur des véhicules PSA par l'organisme public IFPEN, dans le cadre des travaux d'une commission d'experts formée par le gouvernement, avaient conclu à une « totale conformité » des véhicules aux normes en vigueur.

« Dans un contexte de totale conformité, c'est très dommageable que nous ayons connu cette confusion et tout ce qui s'est produit vendredi dernier », a-t-il poursuivi. La direction de PSA a décidé de porter plainte pour « violation du secret de l'instruction ».

Les constructeurs allemand Volkswagen, français Renault et italo-américain Fiat-Chrysler sont déjà dans la ligne de mire de la justice française pour des soupçons de même nature.

Avant M. Tavares, le chef de la recherche et développement de PSA, Gilles  Le Borgne, a affirmé que la répression des fraudes avait « basculé » le dossier vers le parquet en février sans avoir connaissance des tests de l'IFPEN.

« Le comportement de la voiture est pareil sur banc ou sur route », a insisté M. Le Borgne, pour qui « les autorités techniques ont compris nos explications, les autorités administratives n'ont pas compris. On a hâte de leur expliquer »

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Actualité
 

> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »
> Diamal : révisions gratuites pendant une année ou 100 000 km sur le Fuso FJ

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact