Avec commentaire

Actualité

20/07/2017
Usine Saipa en Algérie: Bedda appelle à respecter le nouveau cahier des charges


Par Karim Nouar

Le projet d’une usine Saipa en Algérie, issu d’un partenariat entre le constructeur iranien et Cima Motors (Groupe Tahkout) a été abordé jeudi par le ministre de l’Industrie et de Mines, Mahdjoub Bedda, qui recevait l’ambassadeur d’Iran en Algérie. M. Bedda a réitéré la disponibilité du gouvernement à accompagner le projet  dans le respect du nouveau cahier des charges ainsi que de la nouvelle stratégie du gouvernement », indique un communiqué du ministère de l’Industrie.

L’intervention du ministre intervient dans une conjoncture qui voit ce dernier monter au créneau pour dénoncer sans relâche la démarche à la quelle a été livrée l’activité de l’industrie automobile naissante en Algérie et que le premier responsable du secteur n’a pas hésité à désigner d’« importation déguisée », annonçant au passage une réorganisation qui passerait par un cahier de charge révisée et réhabilitant dans ses droits l’intégration locale, parent pauvre de l’assemblage automobile tel qu’il est pratiqué actuellement dans les quelques usines déjà opérationnelles sur le territoire algérien.

Sur le même sujet:

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.