ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

09/10/2010
Hyundai Algérie tient à son usine de montage

Par Lyès Ibalitène

Hyundai Motor Algérie, par l’entremise du groupe Cevital, tient à son projet d’usine de montage de camions et bus en Algérie, dévoilé depuis déjà plusieurs mois. Le sujet a été évoqué, et mis en exergue, une nouvelle fois par Omar Rerab, vice président de HMA, lors de la conférence de presse animée vendredi sur le stand de Hyundai au Salon international du véhicule industriel et utilitaire (SIVIU). « Nous sommes toujours en discussions avec le ministère de l’Industrie pour étudier les possibilités de faire du montage de camions et de bus en Algérie », dira M. Rebrab, précisant que si les négociations entre la filiale du groupe Cevital et les pouvoirs publics venaient à aboutir l’usine procèdera, dans une première étape, à l’assemblage de camions tracteurs HD 65, de camionnettes HD 72 et de bus  Aerocity et Univers.

Pour justifier l’intérêt toujours intact que manifeste Cevital au projet d’une usine d'une montage, Omar Rebrab évoquera plusieurs contraintes qui caractérisent aujourd’hui le marché algérien du véhicule industriel et utilitaire, jugeant que le montage est devenu la voie la mieux indiquée, pour peu que les autorités concernées jouent le jeu sur le registre des taxes et décident d’encourager la production local au profit de l'importation.

Au printemps dernier, M. Rebrab avait déjà déclaré au sujet du même dossier que le projet d’usine souhaité par Cevital était en bonne voie, précisant qu'il se fera en partenariat aussi bien avec Hyundai qu’avec d’autres marques. Le vice président du groupe Cevital avait souligné que «le projet de l’usine est actuellement à un stade très avancé des négociations et de l’étude avec les ministères concernés» et que sa concrétisation «dépend du cadre législatif dans lequel évoluera l’activité de montage et des protections dont il bénéficiera en prévision de la suppression définitive des droits et taxes douanières à partir de 2017, tel que prévu par l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne».

L. I


 

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Utilitaire
 

> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »
> Diamal : révisions gratuites pendant une année ou 100 000 km sur le Fuso FJ

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact