ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

19/09/2016
Avancée notable des discussions sur le projet Volkswagen


Les discussions sur le projet de fabrication de voitures de la marque allemande Volkswagen connaissent des avancées importantes, a affirmé lundi à Alger le directeur général de la Chambre algéro-allemande de commerce et d'industrie (AHN), Marko Ackermann.

« Les négociations sont en cours. Elles enregistrent un taux d'avancement entre 60 et 80%. Il reste toujours quelques points à finaliser », a indiqué M. Ackermann en marge d'une rencontre organisée par le Forum des chefs d'entreprises (FCE) en collaboration avec l'AHN sur le thème "le rôle de la formation et des exportations pour l'entreprise".

Pour rappel, en mars dernier, des discussions entres le groupe Sovac et le constructeur allemand Volkswagen avaient été entamées sur un projet de fabrication de voitures de cette marque en Algérie.

Volkswagen compte entrer dans un partenariat pour la fabrication de plusieurs types de véhicules comme Seat et d'autres marques, avait alors indiqué le ministre de l'Industrie et des mines, Abdessalem Bouchouareb, à l'issue d'une rencontre qui avait regroupé les deux parties au siège de son ministère quelques mois.

« Nous sommes ouverts à ce partenariat car nous ne pouvons imaginer une industrie mécanique sans un partenaire allemand qui est déjà présent en Algérie dans la fabrications des véhicules de poids lourds », avait avancé le ministre.

De son côté, le représentant du constructeur allemand avait relevé que le marché algérien était "très attractif" et "très important" pour Volkswagen.

Par ailleurs, M. Ackermann est revenu sur la volonté de l'Algérie d'installer des projets de l'industrie mécanique à l'instar de celui de la fabrication locale de pièces de rechange.

Dans ce sens, il a fait savoir que plusieurs projets étaient en cours de discussions: « Je ne peux pas vous donner plus de détails. L'Allemagne a un intérêt de créer des partenariats. Maintenant ça se discute entre les entreprises et les investisseurs », a-t-il souligné à la presse en marge de cette rencontre organisée conjointement avec le FCE. « Nous sommes là pour les soutenir. Pour certains projets, comme la production des pièces des véhicules, ce marché nous intéresse et nos entreprises sont intéressées de s'y engager. Nous sommes là pour faire le lien, pour trouver des partenaires potentiels pour le moment », a-t-il ajouté.

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Industrie Auto
 

> Renault Algérie : 120 000 DA de remise sur la Clio GT Line
> Citroën Algérie : des forfaits vidange à partir de 3 700 DA
> Ival/Iveco: remise de 25% sur la filtration et la vidange
> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact