ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

11/11/2015
Peugeot s'installera en Algérie avec sa filiale de sous-traitance Faurecia

Le constructeur automobile français Peugeot compte s'installer en Algérie avec, également, sa filiale Faurecia pour satisfaire ses besoins de sous-traitance, a indiqué, mardi à Alger, le ministre de l'Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb.

« Peugeot viendra en Algérie avec sa filiale Faurecia pour prendre en charge la sous-traitance. Ce qui va nous permettre d'atteindre, dès le lancement de la production, un taux d'intégration appréciable », a déclaré M. Bouchouareb à la presse en marge d'une rencontre économique algéro-suisse.

A propos du projet de construction de véhicules de marque Peugeot en Algérie, le ministre a précisé qu'il était « en train d'aboutir ». « Le projet est en cours de finalisation. C'est une question de semaines », a-t-il affirmé en ajoutant que les deux parties algérienne et française se sont mis d'accord pour que la nouvelle usine Peugeot fabriquera quatre (4) modèles dont un véhicule utilitaire de type pick-up dans une première phase.

Interrogé sur d'autres éventuels projets de partenariat en automobile en Algérie, M. Bouchouareb a fait savoir que Peugeot restait, pour le moment, le seul projet concret reçu par le gouvernement.

Evoquant le marché des véhicules d'occasion, il a indiqué qu'un groupe de travail avait été mis en place depuis près de cinq (5) mois pour préparer des textes juridiques visant l'organisation de ce marché.

Ce futur dispositif a pour objectif d'assainir le marché local d'occasion et de protéger ses clients à l'instar du marché des véhicules neufs qui est, actuellement, "bien encadré et mieux organisé grâce à la mise en place d'un nouveau cahier de charges", a estimé le ministre.

Sur ce dernier point, il a considéré que les nouvelles mesures d'encadrement du marché de l'automobile ont permis de diminuer le nombre de véhicules neufs importés de 100 000 unités, et de réduire leur facture de 1,565 milliards de dollars durant les dix (10) premiers mois de 2015.

APS

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Actualité
 

> Ival/Iveco: remise de 25% sur la filtration et la vidange
> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact