Avec commentaire

Essais

29/10/2015
208 restylée 1.6 Hdi 90 ch
Fidèle à la tradition Peugeot


Par Ahcène Ihaddadène

Fraîchement venue prendre place dans la gamme de Peugeot Algérie, la 208 restylée est passée, la semaine dernière, au crible des essais presse, à la faveur d’un circuit Alger-Béjaia-Alger décliné en différente configurations de conditions de roulage avec, en sus, des conséquences de mauvais temps et de pluviométrie abondante qui auront mis à rude épreuve la lionne, notamment les virage, les terrains glissants ou encore les passages jonchés de pierres-rochers livrés par les affaissements fréquents entre Azzefoun et Béjaia.

Mais avant d’entamer la route, jetons un coup d’œil aux nouveautés introduites par la 208 restylée par rapport à son aînée. Elles ne sont pas nombreuses, ou plutôt elles ne sont pas très apparentes. Comprendre qu’il faut pousser plus loin dans la comparaison pour repérer les changements extérieurs : la 208 restylée semble plus aiguisée et dégage plus de musculature parce qu’elle a été dotée d’un nouveau bouclier avant aux lignes plus prononcées. Adieu la calandre flottante qui ne faisait pas l’unanimité et place à une nouvelle calandre, élargie et intégrée au bouclier. Les feux antibrouillard ont été externalisés et de nouveaux  projecteurs bi-ton, aux masques noirs et chromes, participent à leur tour au restylage extérieur de la 208. Ces projecteurs, de série dès le niveau 2, sont dotés d’une signature lumineuse eLEDs qui marie félinité et technologie.

A travers ces retouches esthétiques, c’est un caractère masculin que le constructeur français veut apporter à sa sous compacte.

L’intérieur de la 208 restylée  n’a pas été ouvert aux changements. Aucun dépaysement sur ce registre. En fait, les véritables changements, à valeur de nouveautés, de la 208 restylées sont à découvrir dans cette offre de technologie embarquée, avec caméra de recul ou  le « Mirror Screen »  système qui offre la possibilité d’afficher des applications sur l’écran tactile du véhicule à partir d’un smartphone. Parmi ces applications, citons la prestation auparavant inédite chez Peugeot Algérie qu’est le « Link My Peugeo »", permettant de transférer sur un smartphone  des informations du véhicule (coût, durée, kilomètres parcouru, niveau de carburant, témoin moteur, pression des pneus, alerte entretiens….). Autre équipements technologiques sur le 208 restylée, la reconnaissance vocale, via le  « Mirror Screen », qui permet de contrôler le smartphone à partir du véhicule ou encore le « Farc Urbain » qui, entre 5 et 30 km/h, permet d’éviter une collision freinant automatiquement. Une nouveauté inédite dans le segment en Algérie.

Sur la route, la Peugeot 208 restylée ne change pas, et c’est tant mieux. Fidèle à tradition Peugeot, notre sous compacte reconduit l’agrément de conduite avéré chez sa devancière. Elle s’en sort, voire très bien, dans des conditions de roulage parfois hautement difficile, pour ne pas dire dangereuses. Bien servie par le bloc 1.6 Hdi de 90 ch, elle profit des montées en tour pour faire preuve de puissance. Les virages sont bien négociés et la tenue de route est souvent irréprochable et les aspérités sont bien filtrées. Le freinage répond à temps et rassure.

En somme, au vu des conditions dans lesquelles nous avons essayé cette 208 restylées, nous n’exagérerons sans doute pas en reconnaissant qu’elle reste une valeur sûre et un exemple à suivre dans son segment.

Avec cette 208 restylée, Peugeot peut compter sur de nouveaux atouts pour continuer à dominer le segment et prolonger un succès qui se chiffre à 40 000 unités écoulées depuis l’arrivée de ce modèle sur le marché algérien en septembre 2012.

Finitions et prix: Peugeot Algérie : la 208 facelift dans les showrooms

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.