ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

30/04/2014
Sortie de l'usine de Rouiba du premier camion sous le label Mercedes Benz

Le premier camion assemblé en Algérie sous le label Mercedes Benz est sorti mercredi des chaînes d'assemblage de l'usine de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) de Rouïba (Est d'Alger) dans la cadre d'un projet d'investissement algéro-germano-émirati.

Ce véhicule de type Actros, est l'un des cinq (5) modèles de camions devant être assemblés sur le même site industriel dont la capacité annuelle est de 550 véhicules en 2014 avant d'atteindre 2000 camions en 2015, a précisé le P-DG de la SNVI Hamoud Tazrouti.

« Dans une première phase, nous n'assemblerons que les camions de type Actros avant de procéder dans une seconde étape à l'intégration des autres modèles à savoir ATEGO, AXOR, UNIMOG et deux autres modèles de bus", a-t-il indiqué, soulignant que la commercialisation des premiers Actros est prévu d'ici 15 à 20 jours. La moyenne d'assemblage est de 4 camions par jour, a-t-il affirmé, lors de cette cérémonie qui s'est déroulée en présence notamment de représentants du groupe allemand, du directeur des industries militaires au niveau du ministère de la Défense nationale (MDN), le Général major Rachid Chouaki et du Secrétaire général au ministère du Développement industriel et de la Promotion de l'Investissement, El Hadi Makboul.

Selon M. Tazrouti, la cadence de production de la Société algérienne de production de poids lourds Mercedes Benz (SAPPL-MB), créée en 2012 avec un capital de 103 millions d'euros, atteindra en 2018 et 2019 quelque 15.000 camions et 1.500 bus, annonçant l'augmentation du nombre d'employés qui passera de 60 employés actuellement à 3.300.

M.Tazrouti a souligné également qu'une attention particulière sera accordée à la formation des employés et de formateurs en collaboration avec le partenaire technologique allemand. "La formation concernera les aspects techniques mais aussi managériales ainsi que les process du leader allemand Daimler", a-t-il expliqué.

Nécessité d'atteindre une intégration verticale

Le défi, a-t-il poursuivi, est d'arriver à une intégration verticale qui va permettre le transfert technologique notamment de moteurs, de châssis et d' essieux avec une sous-traitance totale des PME algériennes qui doivent fournir les composants de véhicules aux standards de Daimler, seules ou avec des partenaires étrangers.

La production sera destinée pour satisfaire les besoins du marché national notamment les instituions militaires, le entreprises publiques ainsi que le secteur privé, a fait savoir le premier responsable de la SNVI, n'écartant pas la possibilité de s'ouvrir à l'exportation, s'il y a un surplus, en obtenant l'accord préalable du partenaire technologique.

Présent à la cérémonie, M.Yaris Puersuen, responsable de la production camions de Mercedes Benz au monde, s'est félicité de la concrétisation de ce projet.

La réalisation de grands projets dans l'industrie mécanique offre des opportunités d'investissement dans notre pays, le développement de l'activité de sous-traitance et la création d'emplois, a estimé le directeur des industries militaires au MDN, le Général major Rachid Chouaki.

Cette joint-venture est détenue à hauteur de 51% par la partie algérienne via la SNVI (34%) et le MDN (17%) et à 49% par l'émirati Aabar. L'allemand Daimler/Mercedes-Benz en est le partenaire technologique. La société produira environ 15.000 camions, cars et bus par an, comme stipulé dans la licence de production de marque et label de qualité Daimler.

Trois sociétés à capitaux mixtes avaient été créées en juillet 2012 dans le cadre de la mise  en oeuvre de protocoles d'accords algéro-émirati-allemands pour le développement de l'industrie mécanique nationale. Il s'agit de la Société algérienne de production de poids lourds de marque Mercedes-Benz/SPA Rouïba, de la Société algérienne  pour la fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz/SPA/Tiaret et d'une autre Société algérienne de fabrication de moteurs de marque allemande (Mercedes-Benz, Deutz et MTU) SPA/Oued Hamimime (Constantine).

APS

 

 

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Actualité
 

> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »
> Diamal : révisions gratuites pendant une année ou 100 000 km sur le Fuso FJ

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact