ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

10/07/2010
Chevrolet Cruze 2.0 VCDi 150ch
Digne d'une routière

Par Lyès Ibalitène

Introduite sur le marché algérien lors du dernier salon d’Alger 2009 avec la seule version essence, la Chevrolet Cruze n’a pas tardé à voir son offre s’élargir à la motorisation diesel avec l’arrivée récente du bloc 2.0 VCDi 150cv. Un atout supplémentaire au profit de la démarche commerciale de Diamal.

Le diesel étant prisé dans le segment des familiales compactes que représente la Cruze, l’apport d’une motorisation dans ce registre ne tardera sans doute pas à afficher ses vertus en volumes de ventes haussiers chez le représentant de la marque américaine. Mais la Cruze, c’est avant tout un véhicule qui assume sa vocation mondiale en faisant valoir une nouvelle étape dans l’approche stylistique chez Chevrolet, synonyme d’une rupture explicite avec l’héritage Daewoo que le constructeur américain avait entamée avec la Captiva.

Cette rupture se traduit par une qualité esthétique très respectable qui se donne à apprécier sur un modèle statutaire, notamment grâce à l’adoption de la calandre à double étage. Sur le registre des dimensions, la Cruze fait mieux que la plupart de ses concurrentes en allant rouler sur les plates bandes du segment supérieur. Dans la lignée de la Skoda Octavia (4,59m), elle s’en va taquiner le segment supérieur en étirant sa longuer jusqu’à 4,60 m. La déclinaison 4 portes permet à la Cruze de proposer un coffre généreux de 450 litres, ce qui constitue un argument de taille ( avec et sans jeu de mots) dans les marchés visés en priorité par Chevrolet (Asie, Etats-Unis, Europe de l’Est), friands de ce type d’offre.

Habitacle hospitalier

A l’intérieur, la Cruze est encore plus convaincante. Sans aller chercher dans la haut de gamme et le Premium, la grande compacte s’avère une réussite dans son segment avec un habitacle qui ne s’encombre pas du facultatif coûteux. Un bel assemblage des matériaux et une belle finition qui font oublier les plastiques durs encore dominants, une position de conduite pas du tout fatigante- comme nous l’avons eu à le vérifier sur près de 200 kilomètres de parcours sans halte- et un large pare-brise source de luminosité à profusion et de sensations d’espace. De l'espace qui n’est toutefois pas équitablement partagé avec les passagers arrière. Si ces derniers peuvent bénéficier d’un empattement de 2,62m synonyme d’un espace aux jambes juste dans les normes, les plus de 1,80 m parmi risquent toutefois de pâtir d’une garde au toit qui épouse le profil arqué du pavillon.

Hospitalière par la finition de son habitacle, la Cruze l’est aussi, et surtout, par son niveau d’équipements disponibles sur une finition unique chez Diamal (airbags conducteur et passager avant, toit ouvrant, anti-démarage électronique, rétroviseurs extérieures élctriques, dégivrants et rabattables électriquement, climatisation a réglage automatique, ABS, régulateur de vitesse ( bip), radar de recul, RCD MP3 6 CD, feux anti-brouillard avant, vitres électriques avant et arrière à impulsion, verouillage centralisé des portes et du coffre, commandes du système audio au volant, direction assistée, volant réglable en hauteur et en profondeur, jantes alliage 17").

Un diesel insonorisé

Sur un parcours aller - retour entre Alger et Azazga ( W.Tizi-Ouzou), la Cruze aura confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle. Une routière qui bouffe de l’asphalte sans se soucier de la cartographie des routes et de leurs exigences à géométrie variable. Un châssis rassurant et source d’une bonne tenue de route avec une filtration garantie des imperfections de la chaussé.

Ce confort de conduite à bord de la Cruze est d’autant plus remarquable qu’il compte sur un 2.0 VCDi 150 cv qui faisant preuve d’insonorisation, avec, en sus, un couple de 320 Nm qui permet de relancer aisément le véhicule et son poids de 1 427 kg. Associé à une boîte de vitesse à 5 rapports, le diesel de la Cruze ne consomme que 5,6l/100 km.

La version diesel de la Cruze est proposée à 1 800 000 dinars (TVN non incluse) chez Diamal.

L. I

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Essais
 

> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »
> Diamal : révisions gratuites pendant une année ou 100 000 km sur le Fuso FJ

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact