ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

21/06/2010
Le nouveau Prado chez Toyota Algérie: Luxe, confort et sécurité

 

Par Lyès Ibalitène

Une nouveauté que le représentant de la marque nippone veut capitaliser à sa juste valeur de référence mondiale et tirer profit d’un marché algérien en courbe ascendante dans la catégorie des SUV. Cette ascension équivaut aujourd’hui à 6% de parts de marché, selon le directeur général de Toyota Algérie, Nourredine Hassaïm. S’exprimant lors d’un point de presse consacré au lancement du nouveau Prado, ce dernier ne manquera toutefois pas de reconnaître que le gros des ventes du SUV moyen, terrain d’évolution du Prado, est à l’actif des marques sud coréennes. «Les Coréens dominent, vu leurs offres sur le segment du petit et du moyen SUV», dira M. Hassaïm. Cette configuration plutôt désavantageuse pour Toyota Algérie n’empêche pas pour autant M. Hassaïm de nourir l'ambition d'inverser un tant soit peu la tendance grâce à l’arrivée du nouveau Prado, sous escorte d’une artillerie d’arguments aptes à convaincre un potentiel de clientèle, notamment chez « les grands comptes », souligne le même responsable, précisant que cette clientèle est fortement présente dans le segment des SUV.

En fait, c’est sur le luxe du nouveau Prado que mise en priorité Toyota Algérie pour monter en volumes dans le segment et atteindre les « 200 unités en 2011 ». Et ce n’est pas certainement pas de luxe que manque ce 4x4 tout-terrain de gabarit imposant avec 4 760 mm (+45 mm) de longueur et 1 885 mm (+10 mm) de largeur, pour un empattement de 2,79m. Des dimensions en hausse pour un habitacle encore plus spacieux et plus hospitalier.

Le nouveau Prado, c’est également un regard qui se fait plus volontaire et des ailes qui prennent du volume pour plus de caractère. Son nouveau châssis est plus rigide de 11 %, indique-t-on chez le constructeur nippon et son système de suspensions actives est là « pour délivrer un excellent compromis confort/efficacité et une parfaite maîtrise du roulis ».

Mais le luxe étalé par ce SUV « fruit de 60 ans d’expertise automobile tout-terrain sans équivalent dans plus de 150 pays à travers le monde », c’est sans doute son intérieur de 7 places carrément métamorphosé et rassemblant « le meilleur du savoir-faire de Toyota en termes de qualité ». Les modifications y sont profondes avec une planche de bord totalement renouvelée tant dans son aspect que dans la qualité des matériaux qui deviennent plus cossus. Inédite, d'aspect massif, cette planche de bord offre une belle ergonomie, et le confort est renforcé grâce à une série interminable d’équipements (Radio CD avec 9HP+ chargeur 6CD - Réglage siège conducteur en 8 positions et 4 positions pour le passager avant -Console centrale avec accoudoir réfrigéré - Commande audio et téléphone au volant - Climatisation avant indépendante à régulation automatique avec affichage digital - Ordinateur de bord - Prise auxiliaire avant et arrière - Système d’ouverture et de démarrage sans clé (Smart Entry & Start) - Couvre bagages - Porte gobelets - Multiples espaces de rangement).

Mais que serait le luxe et le confort des passagers sans la sécurité, sinon qu’un trompe l’œil ?C’est pourquoi d’ailleurs ? Toyota a mis le paquet au profit de son SUV, l'équipant d’une panoplie de dispositifs qui rassurent quelles que soient les conditions de roulage dans lesquelles évolue le véhicule. Ces dispositifs, ce sont des appui-tête actifs intelligents à l’avant, un contrôle actif de motricité (A-TRC), un système de freinage antiblocage (ABS) avec répartiteur électronique de la force de freinage (EBD), un système d’amplification du freinage d’urgence (BA), une direction assistée hydraulique à flux variable (VFC), une structure de châssis haute résistance, un système KDSS (contrôle actif de roulis), des airbags frontaux conducteur et passager avant, des airbags protège genoux conducteur et des airbags latéraux passager avant et arrière. Notons aussi la caméra de stationnement avant-arrière et sur le rétroviseur extérieur côté droit, alliant confort et sécurité.

Le nouveau Prado est disponible chez Toyota avec le moteur 3.0 D-4D turbo compressé, développant 163 ch à 3 400 tr/mn et un couple de 400 Nm de 1 600 à 2 800 tr/mn. Ce moteur est associé à une boite à vitesse manuelle à 6 rapports. Son prix est de 6 650 000 DA (+ 300 000 DA de taxe sur les véhicules neufs). Nous y reviendrons avec un essai

L. I

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Toyota
 

> Ival/Iveco: remise de 25% sur la filtration et la vidange
> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact