ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

19/08/2013
Port de Djen Djen : des véhicules et des camions neufs désossés par un gang organisé

Par Farid Belgacem - Liberté

Ce qui n’était au départ qu’un simple soupçon s’est finalement avéré vrai : plusieurs véhicules neufs ont été désossés au port de Djen Djen, situé dans la localité de Taher, à Jijel, mais aussi des centaines de pièces de rechanges et d’accessoires pour les voitures de tourisme, les poids lourds et les engins de travaux publics, ont été dérobés de cette enceinte portuaire.

Ce port, pourtant soumis à des conditions de contrôle et de surveillance très rigoureuses, connaît une activité très intense en matière de transit et de dépôt de milliers de véhicules en provenance d’Europe, d’Inde, de Chine ou encore du Japon. Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la section de recherche, relevant du groupement de la Gendarmerie nationale de Jijel, tout a commencé par de précieux renseignements faisant état du vol de pièces de rechanges et d’accessoires automobiles acheminés par un fourgon de marque Peugeot Boxer vers un magasin.

La complicité de deux agents de sécurité (dépendant du port et non de la société de gardiennage), ayant facilité la tâche à ce véhicule identifié pour circuler en toute quiétude, les enquêteurs ont alors tendu une souricière à son conducteur à la sortie du port. Finalement, le mis en cause allait acheminer un important lot d’accessoires pour véhicules légers, dérobé de véhicules importés de l’étranger par des concessionnaires, vers son local commercial de pièces détachées, basé au village Tassousst, dans la commune Émir-Abdelkader.

Le conducteur en question n’était pas seul le jour de son arrestation. Il était accompagné par le propriétaire de ce commerce. Lors de leur exploitation, ces deux individus ont reconnu avoir acquis la marchandise auprès de deux agents de sécurité dudit port et qui ont été interpellés à leur tour le même jour à la commune de Taher. Finalement, cette affaire n’est qu’un déclic !

Lire la suite de l'article sur http://www.liberte-algerie.com/actualite/scandale-au-port-de-djen-djen-des-vehicules-et-des-camions-neufs-desosses-par-un-gang-organise-205474

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Actualité
 

> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »
> Diamal : révisions gratuites pendant une année ou 100 000 km sur le Fuso FJ

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact