ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

11/07/2013
Nouvelle A3 Sedan
Une autre facette d’Audi



Budapest : Lyès Ibalitène

Au lendemain des essais de la nouvelle Audi A3 classique en Algérie, et à l’invitation de Sovac, nous sommes partis à Budapest, capitale de la Hongrie, découvrir la toute nouvelle A3 Sedan, carrosserie inédite ans l’offre de la compacte allemande.
Une arrivée, une autre, à inscrire dans la stratégie d’Audi axée sur la multiplication des modèles pour se positionner en force dans tous les segments du marché. Laquelle stratégie a d’ailleurs vu la gamme aux anneaux passer de 8 à 15 déclinaisons en dix années ( 2002-2012) avec, au bout d’une logique marketing porteuse, des ventes mondiales qui ont carrément doublé durant la même période.

Fabriquée dans l’usine Audi de Györ en Hongrie, et venue prendre place dans un segment de berlines moyennes en verve sur le marché mondiale, après une longue hibernation, la A3 Sedan aura à faire valoir ses arguments face à une concurrence ardue emmenée par la nouvelle Mercedes CLA.

Une personnalité propre

Et d’arguments, la compacte à coffre d’Audi n’en manque assurément pas. A commencer par son design conventionnel qui ne risque pas de dépayser les amateurs et autres fans de la marque aux anneaux. Mais attention, conventionnel dans le cas de notre véhicule n’a pas du tout la valeur stylistique du « faire du sur place ». Bien au contraire la A3 Limousine, telle que baptisée par son constructeur, s’est laissée dessinée au crayon philosophique propre à Audi, et au segment du premium en général, c'est-à-dire sans aller chercher la nouveauté qui change au risque de la vieillesse prématurée. Bien contenue dans les dimensions d’une petite familiale aux lignes fluides et affûtées, la A3 Sedan mesure 4,46 m de long pour un empattement de 2,46 m. elle dégage une identité visuelle très proche de la A3 Sportback dont elle est néanmoins plus basse de 9 mm et plus large de 11 mm.

Proche de la sœur Sportback signifie le partage des phares, de la calandre Singleframe, des poignées de portes et de rétroviseurs. De l’arrière, la A3 «Limousine» rappelle même sa grande sœur A4. Mais à bien chercher ce qui caractérise cette carrosserie tricorps, on se rend compte que Audi ne s’est pas contenté d’une simple greffe de malle sur la A3 Sportback, mais a donné à la A3 Sedan des traits caractéristiques synonyme d’une personnalité propre qui se décline en touches de design inédit avec des flancs gagnant en sculpture, des arches de roues plus larges ou encore un pavillon retouché pour la circonstance. Ce travail a été fait de sorte à intégrer les 15 centimètres de porte-à-faux arrière supplémentaires. Autrement dit, Audi a réussi là où nombreux constructeurs ont échoué dans leur entreprise de mettre un coffre sur une trois-portes.



Quant à l’habitacle de la A3 Sedan, il est carrément identique celui de la Sportback, avec une console centrale épurée mis en évidence par l’écran rétractable du système d’infodivertissement d’Audi Connect. Même si elle n’a pas progressé, l’’habitabilité du véhicule rentabilise l’empattement de 2,46 m au profit de l’espace aux genoux des passagers arrière.
De son côté, le coffre de la A3 tricorps, il progresse de 60 litres par rapport à la Sportback pour atteindre 425 litres.

Dynamisme, puissance et technologie

Pour nos essais, nous avons eu droit à quatre motorisations testées à volonté, en l’occurrence les deux essences 1.4 TFSI de 140 ch et 1.8 TFSI de 180 ch ainsi que les deux diesel 2.0 TDI de 105 et 150 ch. A travers un des itinéraires variés et mettant le véhicule face à différentes conditions de roulage, entre route, autoroute, chemins de campagne et autres agglomérations la A3 Sedan a confirmé tout le bien qu’on puisse penser d’elle qu’il s’agisse de dynamisme, de sportivité, de tenue de route ou de confort. Un agrément de conduite qui prend encore plus d’altitude avec la boîte S-tronic 7 rapports (version quattro) associée au bloc 1.8 TFSI. Un mariage qui offre un fonctionnement dynamique et une efficacité améliorée. De son côté, l’Audi Drive Select, offre le choix de différents modes de conduites : confort, dynamique, économique et automatique.
Pour sa part, la technologie si chère à Audi, elle trouve amplement place dans cette A3 avec le Lane Assist, le Park Assist, Side Assist (détecteur d’obstacle dans l’angle mort) et l’Audi Cruise Control. Nous avons particulièrement apprécié ce dernier système sur plusieurs kilomètres d’autoroute. Il s’agit d’un système d´assistance dont le radar à ondes millimétriques mesure la distance et la vitesse relative entre le véhicule et celui qui précède : si l'écart devient trop faible, le système réduit la vitesse en décélérant ou en sollicitant automatiquement les freins, jusqu´è 25 % de la puissance de freinage maximale. Lorsque la voie se libère, l´Audi  Cruise Control ré-accélère jusqu'è la vitesse mémorisée.

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Essais
 

> Ival/Iveco: remise de 25% sur la filtration et la vidange
> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact