ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

29/05/2013
Peugeot 2008
Agréable à vivre
Alsace, Lyès Ibalitène Dans le sillage des sous compactes Clio IV et 208, les hostilités « urbaines » entre Renault et Peugeot se poursuivent avec l’arrivée des crossovers compactes Captur et 2008. Une nouvelle étape dans la bataille de toujours que se livrent les deux constructeurs français dans une configuration de marché où il faudra compter avec d’autres adversaires de « taille » et de renom, notamment le Nissan Juke. Une bataille dont nous aurons la version algérienne à partir du quatrième trimestre 2013 après l’arrivée successive des deux modèles sur notre marché, le Captur étant programmé pour l’été qui arrive alors que le 2008 est annoncée pour septembre. En attendant ces deux arrivées, nous sommes partis en Alsace, à la découverte du nouveau 2008, crossover urbain au lion dont Peugeot use pour jouer une nouvelle carte de la stratégie de la diversification de sa gamme, en phase d’une configuration de marché européen et mondial de plus en plus exigeant en matière d’innovation et créativité, surtout après que les monospaces et les breaks aient affiché des signes inquiétant de manque d’appétit commercial. De la liste diversifiée de motorisations proposées pour un parcours d’essais de quelques 250 km, nous avons pris en main les blocs essence 1.6 VTi de 120 ch et diesel 1.6 HDI de 115 ch, les plus près de l’offre potentielle de Peugeot Algérie. Issu de la même plateforme de la 208 dont il partage les deux tiers des composants, Peugeot 2008 capitalise sur le succès de frère aîné 3008 pour se faire une place au soleil des crossovers urbains. Pour ce faire, ce produit fabriqué dans l’usine de Mulhouse (en attendant la Chine et le Brésil) a été armé d’atouts en conséquence. A commencer par un style qui reproduit le langage stylistique de la 208, sans pour autant faire dan la copier- coller. Comprendre que le 2008 revendique une personnalité propre avec ses traits distinctifs faits d’une silhouette plus longue et plus haute qui donne à découvrir, plus qu’un break 208 surélevé, un petit croossover tendance, mis en évidence par, entre autres éléments stylistiques, des barres de toit et des bas de caisse noirs à valeur d’aspect baroudeur. Pour conquérir la jungle urbaine, le nouveau lion fait valoir une longueur de 4,16 m (+20 cm par rapport à la 208) et une largeur de 1,74 m, contre une hauteur de 1,56 cm. Intérieur 208, et plus On ne change pas un intérieur qui plaît. Allusion faite à la 208 dont notre petit crossover récupère la quasi intégralité de l’intérieur, même le petit volant auquel est associée l’originale instrumentation. Pour les besoins d’un plus de luxe, des détails font leurs intrusion dans cet habitacle à l’air de famille, à l’exemple du frein à main de type aviation et de la console centrale spécifique. Le 2008 conserve également l’empattement de la 208 (2,54 m), et, donc, l’espace aux jambes est le même sur les deux modèles. Avec ses arches de toit au dessin assez particulier, le crossover urbain de Peugeot offre une garde au toit très avantageuse, alors que la largeur aux coudes se montre conforme à la moyenne. Les passagers arrière devront, toutefois, se passer de l’accoudoir central, un élément qui aurait sans doute justifié sa raison d’être dans un espace familial.Les 20 cm de longueur gagnés profitent surtout au coffre qui passe à un volume de 350 litres, et qui jouit d’une accessibilité très aisée grâce à son ouverture large et carrée. Et si vous avez besoin de nettement plus de volume, vous avez droit à un plancher plat servi par le rabattement du dossier en même temps que l’assise, en un geste facile. Agile et précis Une fois à bord, dans une position de conduite adaptée, il faudra user de la clé, l’option démarrage sans clé n’est pas disponible sur le 2008. Mais passé cet « obstacle », le 2008 devient un véritable plaisir de conduite et fait preuve d’un comportement routier dynamique qui fait taire toutes les appréhensions nées du relèvement (36 mm) de la garde au sol, synonyme d’un centre de gravité plus haut. L’esprit de famille se prolonge tout le long d’un itinéraire d’essais décliné en différentes mises à l’épreuve de notre véhicule, et le 2008 partage encore l’agrément de conduite de la 208, expliquant pourquoi il a hérité des deux tiers des composants de sa sœur citadine. Agile et précis, notre véhicule capitalise sur sa position élevée pour une appréciation plus précise de la route. Le petit volant participe à l’aisance dans la conduite en se laissant mouvoir entre les doigts du conducteur. Sortir des sentiers battus Avec 2008, Peugeot a voulu concevoir un véhicule qui ne se retranche pas dans la seule sphère urbaine. Autrement dit, le petit crossover au lion sait sortir ses griffes lorsqu’il s’agit de devoir sortir des sentiers battus et faire face à des conditions de roulage autres que celle que propose le bitume. D’où la dotation du véhicule du Grip Control, un système qui permet d’élargir le champ d’utilisation de 2008 grâce à une motricité renforcée dans les conditions de faible adhérence. Faisant appel à des éléments électroniques équipant déjà la voiture, Grip Control est associé à la garde au sol généreuse de 16 cm et des pneumatiques Mud & Snow, montés sur des jantes au style distinctif associant une finition diamantée à un vernis mat. Polyvalent et souple, il s’adapte au terrain rencontré en agissant sur les roues avant mais laisse en permanence la maîtrise au conducteur. Il peut en effet décider en tout instant de laisser l’intelligence de cet équipement agir selon le mode Standard ou bien sélectionner, sur la molette disposée sur la console centrale, le mode qu’il désire utiliser : neige, tout-chemin, sable, ESP Off.

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.