ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

03/09/2012
Usine Renault en Algérie : création d’une société mixte vers la mi-septembre


Comme annoncé déjà, la création d’une société mixte avec le constructeur automobile français Renault pour la construction d’une usine de fabrication de véhicules en Algérie est attendue vers la mi- septembre, a affirmé, lundi à Alger, le ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement, Mohamed Benmeradi. « La commission chargée du dossier se réunit aujourd’hui même (NDLR, lundi) pour finaliser l’accord afin d’aboutir vers la mi-septembre à la création de la société mixte », a-t-il déclaré à des journalistes en marge de l’ouverture de la session d’automne de l’APN.

Le capital algérien sera réparti entre la SNVI (Société nationale des véhicules industriels) et le FNI (Fonds national d’investissement) et ce, « à raison de 51% pour les partenaires algériens et 49% pour Renault », a réaffirmé M. Benmeradi.

Le démarrage effectif de la fabrication des véhicules la marque Renault est ainsi prévu « dans les 14 mois qui suivent la création de la joint-venture et non pas dans les 18 mois suivants comme initialement prévu’ », a souligné M. Benmeradi.

L’accord-cadre pour la réalisation d’une usine de véhicules Renault en Algérie avait été signé le 25 mai dernier après 15 mois de négociations continues. L’accord table sur la production de 75.000 voitures par an, avant d’atteindre progressivement 150.000 unités, dont une partie sera destinée à l’exportation.
L’usine produira des véhicules avec un taux d’intégration de la production nationale de 20% à 25% dans une première étape et qui pourrait passer à 60% avec l’intégration des segments pneumatique et vitrage.

L’usine Renault devrait être installée à Oran, alors que le premier site proposé par l’Algérie était celui de Bellara, dans la wilaya de Jijel. Plus de 400.000 véhicules de différentes marques sont importés annuellement en Algérie pour un montant de 4 milliards de dollars/an.

APS

Vos commentaires :


 Ajouter un commentaire 
Votre nom:
Votre adresse email:
Commentaires ajoutés:
 
This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)
 
Les commentaires doivent être civils et de bon goût, et ne doivent pas être malicieux ni offensants. Veuillez noter que les commentaires publiés ne reflètent que l'opinion de leurs auteurs.
Lire dans la même rubrique : Industrie Auto
 

> GMI : maintenance gratuite pour l’achat d’un Hyundai Mighty
> Citroën Algérie : le forfait vidange à 4 690 DA
> Sovac : 100 000 DA de remise sur la Golf Carat
> Peugeot Algérie : Bilan Hiver gratuit dans tout le réseau
> Renault Algérie : Portes ouvertes Carosserie
> GMI lance la campagne « Fleet Before Service »
> Diamal : révisions gratuites pendant une année ou 100 000 km sur le Fuso FJ

Exprimez-vous

Selon vous, la prolifération des revendeurs de véhicules neufs en Algérie est encouragée par l’attitude des :

Point de vue

Par Lyès Ibalitène

La faucheuse a encore sévi lourdement sur nos routes. Sans pitié. Cinq personnes, issues de la même famille, ont trouvé la mort lundi dans un accident de la  circulation à M’Sila. Cinq autres Algériens ...
Accueil | Présentation | Actualité | Essais | Interviews | Salons | Focus | Statistiques | Prix du neuf | Site map | contact