ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

21/07/2010
Nouvelle Clio RS
Le savoir-faire Renault Sport

Par Lyès Ibalitène

Avec la version sportive de sa Clio III, Renault montre bien qu’il n’est pas allé chercher la transformation exagérée, optant plutôt pour l’essentiel qui permettrait d’identifier aisément une RS d’une compacte «basique», dans un remake du savoir-faire Renault Sport. Un essentiel qui passe d’abord par l’élargissement des ailes avant et arrière et des flancs spécifiques, permettant à la silhouette de gagner en puissance, avec une touche esthétique introduite par les extracteurs d’air, qui servent aussi à neutraliser les turbulences occasionnées par l’élargissement des ailes avant sur lesquelles ils sont situés. Ces extracteurs facilitent la circulation et l’évacuation de l’air chaud sous le capot. L’orientation des grilles a été pensée de sorte à orienter l’air sur les flancs de la voiture et rendre le véhicule encore plus performant.

 Sur le même registre du design, Clio RS phase 2 bénéficie d’un nouveau bouclier et d’une calandre spécifique. Et pour que l’aérodynamisme soit optimisé, Renault Sport a doté son véhicule d’une lame semi-rigide qui réduit le flux d’air s’écoulant sous cette Clio RS à, naturellement, ligne de caisse surbaissée. Et c’est incontestablement dans la couleur jaune «Renault Sport» que tous ces éléments issus de la technologie Renault F1 trouvent leur pleine expression.

Il est à noter également que l’élargissement des ailes permet l’intégration des voies et de roues aux dimensions généreuses (215/45) montées sur des jantes en aluminium légères de 17 pouces qui laissent apparaître des étriers de freins Brembo et des disques largement dimensionnés, rajoutant au caractère racé de cette bête qui ne veut pas se contenter du moteur 172 ch de la Clio II RS et monte jusqu’au 2.0 16 v atmosphérique développant 203 ch et dont vous pouvez ressentir le rendement à très bas régime, grâce à un couple maxi qui atteint les 215 Nm à 5500 tr/m, soit 100 ch par litre de cylindrée, comme le mentionne le constructeur au losange. Ce moteur est couplé à la boîte de vitesses mécanique à 6 rapports (T), la première du genre étudiée par l’alliance Renault-Nissan. Grâce aux rapports très courts et une commande précise, les reprises sont favorisées.

Une fois que votre pied est sur la pédale d’accélérateur, vous n’avez plus envie de l’enlever, encore moins de quitter ce monde de sensations à vitesse illimitée dans lequel vous transportent la Clio RS et ses capacités à passer de 0 à 100 km en l’espace de 6,9 km et atteindre une vitesse maxi de 225 km/h (pas sur une autoroute à vitesse limitée à 80 km/h bien sûr). Puissance, vitesse et tenue de route extraordinaire et agréable à la fois. Rassurante aussi, surtout par cette journée de fine pluie d’avril durant laquelle nous avons essayé le bolide de Renault Algérie. Rassurante, parce que dotée d’un châssis sport.

Mais qu’aurait été réellement le caractère sportif de la Clio RS sans un intérieur en conséquence ! D’où cette ambiance qui semble répondre à l’aspect extérieur en titillant l’esprit pilotage qui sommeillerait en chacun de nous. Portes badgés «Renault Sport» de l’intérieur, compte-tour à fond jaune avec un voyant de changement de rapport couplé à une alerte sonore, pédalier en aluminium avec des pédales rapprochées, sièges baquet, volant en cuir perforé doté d’une super piqûre et d’un repère jaune au point zéro… tout est y pour que la tendance soit à la compétition et pour que cette compacte assume sa différence.

Après avoir atteint les 119 exemplaires vendus en Algérie avec sa précédente génération, la Clio RS semble très bien armée pour poursuivre le parcours commercial honorable du losange, synonyme de leadership, et même faire mieux. Chez Renault Algérie, elle est disponible, depuis janvier dernier, en finition «Luxe», au prix de 2 293 000 dinars.

L. I

 

 

 

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.