ESSAIS
Peugeot 301 restylée
Cure de jouvence
Dacia Sandero Stepway MIB
L’alternative
INTERVIEWS

Alain Sykora, DG de Luxury Motor Works (nouveau distributeur de BMW AG en Algérie)
« On vise l’excellence dans le service et la satisfaction clientèle »

FOCUS
Visite de l’usine Fuso en Inde
Le savoir-faire Daimler Dacia:
Le pari réussi du groupe Renault
Avec commentaire

01/02/2012
Le projet d’usine Volkswagen en Algérie intéresse les Qataris



Le projet de fabrication de véhicules en Algérie en partenariat avec le constructeur allemand Volkswagen est « en train d’avancer » et suscite l’intérêt d’un fonds d’investissement qatari, a annoncé mercredi à Alger le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Mohamed Benmeradi.
« C’est un projet qui est en train d’avancer et commence à avoir ses contours », a expliqué M. Benmeradi à l’APS. « Nous avons longuement discuté avec les responsables de Volkswagen et nous leur avons remis des documents comportant la vision de l’Algérie sur le projet », a-t-il ajouté.
Selon lui, un fonds d’investissement qatari, déjà actionnaire dans le capital de Volkswagen, « pourrait prendre part à ce projet de construction de voitures en Algérie ».

Comme c’est le cas pour les négociations avec le constructeur automobile français Renault, l’Algérie a souligné aux responsables allemands l’importance qu’elle accorde à l’intégration des sous-traitants nationaux dans tout projet de partenariat.
M. Benmeradi a précisé, dans ce sens, que les taux d’intégration de la sous-traitance nationale dans les projets de partenariat seront  « très faibles » au démarrage des projets, « mais vont augmenter avec le temps ».
« Nous avons déjà localisé quelques sous-traitants algériens, spécialisés dans la fabrication de vitres et de câbles automobiles, afin de les accompagner à se mettre à niveau et pouvoir ainsi participer aux projets de partenariat dans la filière automobile », a-t-il encore ajouté.

Vos commentaires :


Unable to save captcha-image.